Les 5 piliers de la guérison

Les 5 piliers de la guérison

Voici un article qui me tenait à cœur. J’y ai passé beaucoup de temps afin de bien clarifier mes idées. Merci à Pierre, mon mari chéri et partenaire de travail, pour sa relecture avisée et ses corrections bienvenues !

Aujourd’hui, je voudrais vous parler de ce que j’appelle les cinq piliers de la guérison.

Ceci peut paraître un petit peu prétentieux, mais je m’appuie pour ma synthèse sur mon expérience personnelle, des livres comme ceux de Dominique Bourdin, de Lise Bourbeau ou de Robin Shilp Sharma, ainsi que la grande expérience de mes formateurs Dominique et Sylvie Bourdin dont j’ai coécrit le dernier livre sur leur cure de bien-être (qui sortira bientôt, je l’espère).

Dans cet article, je parlerai de mon point de vue et de ma synthèse. Ce n’est donc en aucun cas une façon de décrire LA vérité. C’est en revanche MA vérité au moment où j’écris cet article pour vous l’offrir.

La guérison est un processus.

La guérison est un processus d'amour et de patience

Avez-vous déjà consulté un médecin, avec l’impression d’avoir été soigné, mais pas complètement guéri ? Cette entorse qui revient si souvent, ou ce mal-être qui remonte à la surface tous les automnes ? Ce deuil non terminé, ou ces émotions ingérables ?

Peut-être avez-vous entamé un processus que vous n’avez pas su compléter ?

La lecture de cet article vous aidera peut-être – en tout cas, je l’espère – à y voir plus clair !

Les cinq piliers de la guérison sont donc – dans ma pratique – la prise de conscience, le nettoyage, la transformation, l’amour et la patience.

L’amour

Tout processus de guérison est un processus d’amour.

Sans amour, la Vie avec un grand V ne peut pas s’exprimer.

Et d’ailleurs, qu’est-ce que guérir si ce n’est retrouver la joie profonde et l’amour ?

L’amour de soi, l’amour des autres, l’amour de la planète…

Grâce à l’énergie de l’amour, nous pouvons entamer, parcourir et terminer un processus évolutif et intra personnel tel que celui du processus de guérison.

Vous l’aurez compris, je ne pense pas que l’on puisse réellement guérir à la seule force de la volonté et sans amour pour soi-même.

L’amour que l’on va pouvoir s’apporter tout au long de ce processus nous permettra d’aller jusqu’au bout. « Bout » étant d’ailleurs très propre à chacun.

J’ai rencontré un jour une personne à qui il manquait un bras. Il était joyeux et très serein. C’était un artiste rayonnant. Je n’aurai jamais imaginé qu’il avait perdu son bras durant une tentative de suicide. Dépressif et à bout, il s’est jeté sous un train… Et pourtant, il nous a confié qu’il ne s’est jamais aussi senti bien que depuis qu’il n’a plus qu’un bras. Cet épisode l’a profondément marqué. Sa convalescence a été la voie d’un retour à la vie avec un grand OUI et avec beaucoup d’amour pour lui-même. Je suis très heureuse d’avoir pu le rencontrer et être témoin de sa résilience.

La guérison est un processus d'amour et de patience

La patience

Il faut savoir prendre le temps de s’aimer et de se soigner pour guérir et transcender nos épreuves.

Le processus de guérison ne se mène pas à grands « coups de pieds aux fesses ».

Il faut du temps.

Du temps pour que le corps retrouve son énergie.

Du temps pour que les émotions s’apaisent.

Du temps pour que le mental se clarifie.

Du temps pour que nous retrouvions l’étincelle de vie qui nous fait scintiller chaque jour.

La patience permet de soigner toutes nos dimensions – physique, mental, émotionnel, énergétique et spirituel – et ainsi retrouver notre unité intérieure.

La prise de conscience, étape clé du processus de guérison

La prise de conscience

C’est un élément clé de tout processus évolutif, un incontournable, mais qui ne se suffit pas à lui tout seul.

La prise de conscience est le moment où nous disons stop, où nous réalisons que notre vie n’est pas en accord avec nos valeurs, que nos besoins fondamentaux ne sont ni nourris, ni respectés, et qu’il est grand temps d’agir.

La prise de conscience peut être la première étape du processus de guérison, mais ce n’est pas obligatoire. Elle peut intervenir « en cours de route », alors que l’on a déjà commencé à mettre en place des actions de nettoyage ou de transformation, parce qu’on se doute que quelque chose ne va pas, mais qu’on n’a pas complétement mis le problème en lumière.

Les prises de conscience peuvent être soutenues par les soins de chromothérapie.

C’est encore plus vrai lorsque nous utilisons la chromothérapie en synergie avec d’autres techniques, comme la visualisation ou la sophrologie.

Il n’est pas rare qu’après un rééquilibrage énergétique, les personnes réalisent ce qui important pour elles dans leur vie.

Le nettoyage des mémoires, étape clé du processus de guérison

Le nettoyage des mémoires

Par « mémoire », j’entends tout élément de notre passé qui reste incrusté dans notre corps physique, émotionnel, mental ou énergétique.

De plus en plus de personnes comprennent et reconnaissent que notre vie marque notre corps, notre conscience, nos émotions et ces marqueurs sont des toxines qu’il convient d’aller nettoyer.

Les mémoires du corps physique

Le nettoyage des mémoires physiques peut être facilité par des changements d’hygiène de vie sur les plans de l’alimentation, de la qualité de l’eau, du sommeil, du sport… Nous encourageons les personnes que nous accompagnons à mener leurs propres expériences afin de trouver un juste équilibre. En effet, nous pouvons prodiguer des conseils en matière d’hygiène de vie, mais il est important que chacun expérimente pour ressentir dans son corps les effets d’une mono-diète ou d’une éviction temporaire de produits addictifs, par exemple.

Lorsque nécessaire, nous pouvons également recommander d’avoir recours à un naturopathe, pour peu que celui-ci ne se contente pas de suggérer des compléments alimentaires et fasse l’effort de remonter à la cause de la cause de la cause (dit autrement que son approche ne soit pas purement symptomatique).

Le jeûne, l’hygiénisme, les purges et les séances d’hydrothérapie du côlon sont aussi de précieuses aides.

Je précise que, bien évidemment, je ne cible pas ici les personnes atteintes de pathologies particulières nécessitant un accompagnement médical ou ostéopathique. Nous intervenons en complément de la médecine et ne sommes pas des médecins. Selon les cas, nous renvoyons donc au médecin traitant et/ou vers un bon ostéopathe.

Les toxines émotionnelles

Le nettoyage des mémoires psycho-émotionnelles est aussi un incontournable, et il faut être prêt à plonger dans notre part d’ombre avec tout l’amour et la bienveillance dont nous disposons pour nous, ou que nous pouvons aller puiser chez un bon thérapeute.

La sophrologie et la visualisation sont les techniques que nous utilisons pour explorer les émotions qui relient les personnes que nous accompagnons à leurs souffrances et traumatismes. Nous les renforçons avec la chromothérapie pour plus d’efficacité.

Récemment, j’accompagnais une femme à la rencontre de ses peurs… Magnifique séance qui lui permit de mettre de la lumière sur l’origine de certaines souffrances qu’elle vit aujourd’hui.

Le décodage biologique est aussi un très bon outil pour faire le lien entre le corps et les émotions. Le langage des oiseaux nous dit que le « mal a dit »… Des auteurs comme Lise Bourbeau ou Jacques Martel ont écrit des dictionnaires de correspondance. Personnellement j’utilise celui de Christian Flèche que je trouve précis et bien écrit.

Certaines prises de conscience émergent aussi de la lecture de ces pages.

En fin d’année dernière, j’ai pratiqué un soin énergétique sur une femme qui s’était blessée la cheville. Une semaine après, elle partait en randonnée en montagne, pour sa plus grande joie. Je ne pense pas qu’elle aurait récupéré sa cheville aussi vite si nous n’étions pas allées voir quelle émotion était rattachée au problème et ce que son entorse voulait lui indiquer. Encore une fois, ce n’est que mon interprétation.

Les toxines énergétiques

Les toxines énergétiques sont encore plus subtiles. Elles remontent parfois à des vies antérieures ou des lignées karmiques et nous accompagnent au fil de nos vies. Même si connaître leur source nous aide dans notre compréhension, il n’est pas toujours nécessaire de savoir d’où elles proviennent. Là encore, la chromothérapie peut s’avérer une aide précieuse, et de nombreuses autres techniques peuvent permettre d’atteindre des résultats équivalents, ou du moins complémentaires : géobiologie, médiumnité, magnétisme, lithothérapie, chamanisme, constellations systémiques et familiales.

Les pollutions mentales

Enfin, le nettoyage des toxines mentales peut être long. Lever nos barrières psychiques, aprioris, croyances limitantes, n’est pas toujours chose aisée. Et il est parfois nécessaire d’avoir recours à une aide extérieure, qu’elle soit amicale ou thérapeutique. Nos outils dans pareils cas sont notre expérience, l’effet miroir que nous pouvons renvoyer, la psychologie positive, la méditation, la CNV… Et quand les pollutions mentales pourraient devenir pathologiques, nous conseillons d’avoir recours à un psychologue ou un médecin.

La mise en place d’actions de transformation

Cet élément est sans doute le plus important si nous désirons que notre vie change réellement.

Les pensées ne sont que des pensées jusqu’à ce que nous acceptions de les incarner.

Toute volonté et envie de guérir ou de transformer sa vie ne sera jamais aussi inefficace que tant qu’elle ne sera pas concrétisée par des actions palpables.

Nous insistons sur la nécessité de s’engager avant tout pour soi-même, même si ce n’est pas toujours simple, et sur l’importance du travail inter séances pour réaliser des actions de nettoyage et mettre en place de nouvelles habitudes vertueuses.

Notre expérience professionnelle précédente de chefs de projet pour de grandes entreprises, ainsi que le cadre bienveillant du conseil intuitif nous permettent d’aider à prioriser les sujets.

La guérison est un processus itératif

Les clés de compréhension que nous vous proposons ne sont pas nécessairement utilisées dans l’ordre où elles ont été présentées ici : il se peut très bien qu’un nettoyage mène à une prise de conscience avant de mettre en place une action de transformation. Toutes les combinaisons sont possibles : la mise en place d’une habitude vertueuse (action de transformation) peut mener à une prise de conscience puis un nettoyage… ou à un nettoyage qui permet une prise de conscience.

Le processus est loin d’être linéaire. Il est itératif, et tel une spirale vertueuse.

Citons l’exemple d’une consultation de Pierre l’été dernier : cet homme avait amorcé un rééquilibrage alimentaire assez fort, avec moult jus de légumes, jours de jeûnes hydriques et séances d’irrigation colonique. À la suite du soin énergétique pratiqué par Pierre, sa douleur aux jambes disparut, et plus important encore, il prit conscience qu’il devait parler à ses parents. Il sut leur dire ce qu’il avait sur le cœur. L’arthrite n’est pas revenue depuis.

Toutes les histoires que nous accompagnons ne sont pas si impressionnantes que celle de notre client, mais la démarche holistique d’accompagnement qui est la nôtre nous permet toutefois d’être les témoins bienveillants du pouvoir de résilience que chaque être humain possède au plus profond de lui.

Précisons quand même que nous ne sommes pas des magiciens et que nous ne promettons jamais la guérison. En revanche, nous faisons de notre mieux pour accompagner les personnes qui nous consultent à cheminer vers plus de bien-être.

Nous avons tous une petite lumière au fond de nous. Si votre bougie s’éteint, nous pouvons être celui ou celle qui vous aidera à la rallumer.

Osez la lumière ❤️

Karine

Si vous souhaitez en savoir plus ou découvrir les soins énergétiques de chromothérapie, n’hésitez pas à me contacter. L’énergie n’a pas de frontières, cela marche aussi à distance !

Abonnez-vous à notre newsletter pour connaître nos actualités, dates des formations et prochains ateliers.

Spread the love

Laisser un commentaire