Apprenez à ressentir les enveloppes énergétiques

Apprenez à ressentir les enveloppes énergétiques

Avez-vous déjà entendu parler de l’aura ? Et des chakras ?
Savez-vous qu’il est possible de ressentir physiquement les enveloppes énergétiques ?

Pouvoir ressentir les enveloppes énergétiques présente un réel avantage dans une démarche de soins énergétiques ou de santé globale. J’anime des ateliers à Lyon pour apprendre à percevoir les différents éléments de notre corps vibratoire.

J’ai donc rédigé cet article pour vous expliquer ce qu’est notre corps vibratoire. Cette description nous vient, entre autres, de Véronique Carpentier. Cette femme extraordinaire a travaillé avec Dominique Bourdin, mon enseignant de chromothérapie : elle avait la particularité de voir les auras.

Je vous raconte 😊


Notre corps physique est entouré d’un corps vibratoire

Notre corps physique est entouré d’une structure subtile, invisible pour la quasi-totalité d’entre nous, et qui porte différents noms : corps vibratoire, corps subtil, aura…

Enveloppes énergétiques, chakras et aura
Image par Karin Henseler de Pixabay

Ce corps vibratoire comprend, entre autres, trois structures principales, qui sont les trois enveloppes énergétiques.
C’est avec elles que nous travaillons quand nous donnons des soins énergétiques.

Dans la littérature, on lit beaucoup que le corps physique rayonne d’une structure vibratoire que l’on appelle aura. Je fais partie de ceux qui pensent l’inverse : le corps physique serait une densification du corps vibratoire. Le corps vibratoire génère et gère le corps physique. En agissant sur le corps vibratoire lors des soins énergétiques, on va ainsi permettre au corps physique de se régénérer.
Notre conception du corps vibratoire, quoique surprenante, ne l’est pas tant que cela au regard de la physique quantique qui décrit la matière comme de l’énergie densifiée.

Une colonne de lumière

Cette structure vibratoire est plus complexe que les trois enveloppes énergétiques.
Elle comprend, entre autres, une colonne de lumière qui fait de nous un pont entre la matière et la lumière, entre la terre et le ciel sur le plan symbolique.
Visualiser notre colonne de lumière qui plonge très profondément dans le sol comme des racines et qui monte très haut dans le ciel nous permet ainsi de nous recentrer.

Des chakras

Chakras

Sur cette colonne de lumière se greffent ce que les Indiens appellent les chakras.
Les chakras sont des vortex, des sortes de vis énergétiques, qui sont à la fois en avant et en arrière, qui traversent le corps vibratoire et qui font le lien entre les énergies internes et les énergies externes du corps.
Les Indiens ont repéré 7 chakras principaux, comme les 7 couleurs de l’arc-en-ciel.
Mais on apprendra qu’il y a plus que 7 chakras, tout comme il y a plus que 7 couleurs dans l’arc-en-ciel.

Un chakra est une vis énergétique qui se met « en route » en fonction de l’organe qui est derrière. Si les organes ne fonctionnent pas correctement, les chakras ne sont pas ouverts.
Donc quand un énergéticien vous « ouvre les chakras » lors d’un soin, si l’organe ne fonctionne pas correctement, cela risque de se refermer. Par contre, quand on travaille sur un chakra, on facilite le fonctionnement de l’organe qui est derrière, et le chakra va fonctionner d’autant mieux que l’organe correspondant fonctionne bien.
Avec la symbolique des couleurs, on sait que les organes correspondent à des besoins symboliques. Donc si le besoin de l’individu n’est pas satisfait, l’organe ne va pas fonctionner correctement, et le chakra va se refermer.
Le thérapeute peut effectivement aider à l’ouverture du chakra, mais si aucun acte de transformation n’est mis en place, cela risque d’être vain.

Trois enveloppes énergétiques

Notre structure subtile comprend également trois enveloppes énergétiques :

  • La première enveloppe, la plus dense, se raccorde au premier chakra, ou en tout cas au bassin et toute la partie rouge. C’est l’enveloppe qui correspond à la partie physique de la structure vibratoire.
  • La deuxième enveloppe correspond au vert. Elle est reliée au chakra du cœur. Elle correspond à la dimension psycho émotionnelle ou affective.
  • La troisième enveloppe est bleue. Elle est reliée à la tête. Elle correspond à la dimension mentale au sens large.

L’éthérique et les échos

Tout près du corps, entre 1 et 5 cm, il y a ce l’éthérique. Si vous connaissez les travaux de Steiner, ce n’est pas tout à fait le même référentiel, mais globalement, on retrouve les mêmes éléments dans ses descriptions.
Cette couche éthérique, vous pouvez l’apercevoir si vous regardez quelqu’un en le traversant des yeux. C’est-à-dire en même temps vous le regardez et vous regardez derrière lui. Vous verrez ainsi une couche translucide. Si vous regardez les arbres et que vous lez traversez des yeux, vous pouvez voir autour des arbres cette densité de lumière différente.

Ensuite entre l’éthérique et la première enveloppe, et entre chacune des enveloppes, il y a les échos. Les échos sont une structure plus fine et moins dense que les enveloppes. Ils font le lien entre les différentes couches.

D’autres colonnes de lumière et des pinceaux lumineux

Enfin, notre corps vibratoire présente une colonne de lumière au niveau de chaque paume des mains et au niveau des pieds, ainsi qu’une sorte de pinceau lumineux au bout de chaque doigt.
C’est avec la colonne de lumière des mains que nous allons ressentir les enveloppes énergétiques le plus facilement. Et selon les personnes, cette colonne de lumière sera plus ou moins dense selon les moments. C’est aussi un outil formidable pour les magnétiseurs.
Celles qui partent de nos pieds s’enfoncent dans le sol comme des racines d’arbre.

Ressentir les enveloppes énergétiques avec la main s'apprend très facilement.

Ressentir les chakras et les enveloppes énergétiques s’apprend

Dans une démarche de soin énergétique ou d’équilibre personnel, cela présente un réel intérêt, car nos enveloppes énergétiques ont une propriété fascinante : elles ont la capacité de s’élargir quand quelque chose est bon pour nous et de se rétrécir quand quelque chose n’est pas bon pour nous.

Tous les éléments que je vous ai présentés plus hauts peuvent se ressentir physiquement.

En formation, ou durant les ateliers découvertes, j’explique comment cela fonctionne en pratique : bien se centrer sur ce que l’on recherche puis être à l’écoute de son corps. Lorsqu’on recherche la limite des enveloppes énergétiques avec les mains, les sensations varient d’un individu à l’autre : fourmillements dans les mains, dans les doigts, du froid, du chaud… tout est possible.

C’est ce que j’appelle le ressenti intuitif. ll se développe avec la pratique.

Par écrit, c’est assez difficile à expliquer. C’est pour cela que nous proposons régulièrement des ateliers découvertes sur ce thème.

Consultez notre agenda pour connaître le prochain.

Spread the love

Laisser un commentaire